Foire à questions

Le Permis B

 

 

A partir de quel âge puis je m’inscrire ?

 

A partir de 16 ans mais vous ne pourrez passer l’examen de code qu’à partir de 17 ans et l’examen pratique se passera à 18 ans révolus.

 

Combien de temps pour passer le code ?

 

La salle de code est ouverte 35 h par semaine. En dehors des heures d’ouverture, vous pourrez vous exercer sur notre site, les résultats se cumuleront avec ceux déjà réalisés en salle. Plus vous serez assidus et réguliers, plus vite vous progresserez et en fonction des places d’examen disponibles, nous pourrons vous présenter à l’examen avec les meilleures chances de réussite. A savoir que le forfait code est valable 6 mois, au-delà, il vous faudra repayer cette prestation.

 

Est-ce que je peux commencer les leçons de conduite alors que je n’ai pas passé le code ?

 

Oui, mais il est préférable de bien avancer dans la formation du code avant de commencer les leçons de conduite. Surtout si vos disponibilités ne vous permettent pas de venir souvent en salle de code et que votre formation en conduite avance plus vite. Il serait ensuite dommage d’interrompre votre formation pratique et de recommencer plus tard. Dans le cas où vous progressez vite au code et que vous êtes souvent disponibles, alors, nous envisagerons un planning de conduite qui pourra conciliez formation théorique et pratique de façon efficace.

 

De combien d’heures de conduite aurais-je besoin ?

 

Chaque individu a une façon propre d’assimiler des savoirs et des savoirs faire. Une évaluation est obligatoire avant le début de la formation. Elle donnera une estimation du nombre d’heures nécessaires pour faire tout le programme de formation qui comporte 4 grandes compétences à acquérir.  Cela n’est qu’une estimation qu’il faudra affiner au cours de la formation. Il faudra de toutes les façons prévoir quelques heures supplémentaires pour «  bachoter »  l’examen, réviser dans les conditions examen et mettre toutes les chances de son coté pour avoir les meilleures chances de réussite. En moyenne, nous présentons les candidats  au permis traditionnel entre 26 et 30 h, mais ce n’est qu’une moyenne.

 

Combien d’heures supplémentaires puis- je être amener à faire et qui décide de ce nombre ?

 

C’est votre niveau qui décide. Nous n’avons aucun intérêt à vous envoyer à l’échec. Le nombre de places d’examen qui nous est attribué est indexé sur notre taux de réussite. Plus vous réussissez, plus nous pouvons vous proposer des places d’examen et moins il y aura d’attente. Nous appliquons un programme de formation que l’on adapte à chaque élève en fonction de sa progression et nous l’accompagnons à l’examen quand toutes les compétences sont acquises.

 

Quelles sont les compétences requises pour réussir l’examen de conduite ?

 

La compétence 1 : Tous les aspects mécaniques doivent être acquis par l’élève. C’est cette étape de formation qui détermine le volume total d’heures. En effet, tous les élèves ne sont pas égaux devant cette partie de la formation. Certains ont déjà des notions de mécanique ou bien ont un sens de la mécanique qui leur permet d’acquérir  rapidement tous les savoirs faire. D’autres ont plus de mal et  doivent   passer plus de temps sur chaque atelier. Pour les uns, ce sera 9 ou 10 h, pour les autres, parfois plus de 15h. C’est ce qui fera la différence au final.

La compétence 2 concerne tous les savoirs concernant l’application du code de la route comme la gestion des priorités, par exemple. Cette étape se fait en général en 5 ou 6 h quelque soit les élèves.

Les compétences 3 et 4 concernent les apprentissages plus spécifiques comme les manœuvres, les rocades, la circulation dense en ville, etc. Chacune prend 3 h environ.
En prenant en compte 6 h pour la compétence 2 et 6 h de plus pour les compétences 3 et 4, si l’élève a eu besoin de 12 h pour valider la compétence 1, il aura donc besoin de 24 h auxquelles viennent s’ajouter entre 4 h et 6 h de préparation pure au permis.

 

Comment faire moins d’heures supplémentaires ?

 

Être impliqué dans sa formation, être assidu et régulier. Nous proposons un planning le plus régulier possible en fonction de vos disponibilités. Nos moniteurs sont là pour vous donner tous les atouts pour avancer, leur faire confiance, ne pas hésiter à poser des questions. Ne pas vouloir avancer à tout prix dans la formation. Savoir qu’une compétence non acquise vous pénalisera à un moment ou à un autre. Qu’il vaut mieux passer plus de temps sur cette compétence pour gagner du temps plus tard. La conduite supervisée peut permettre de réduire également le nombre d’heures supplémentaires.

 

En quoi consiste la conduite supervisée ?

 

On peut opter également pour la conduite supervisée qui permet à la fin du programme de formation de faire un rendez-vous préalable de 2 h avec un accompagnant  (au prix de 2 h de conduite normale) pendant lequel on donnera des conseils à cette personne afin qu’elle vous accompagne sur son véhicule sur une période variable en fonction de votre progression. A l’issue de cette conduite supervisée, nous conseillons 3 h de leçons afin de préparer efficacement le passage de l’examen de conduite. Si cette conduite supervisée est faite sérieusement, elle augmente sensiblement les chances de réussite à l’examen pratique. Elle peut se décider a tout moment, y compris après un échec à l’examen afin de préparer sereinement un autre passage sans être obligé de cumuler des leçons supplémentaires en attendant une nouvelle date d’examen. A noter que l’obligation de 3 mois et 1000 Kms de conduite n’est plus exigée mais seulement recommandée.

La Conduite accompagnée AAC

 

 

Quels sont les avantages de l’Apprentissage Anticipée de la Conduite ?

 

Ils sont nombreux. La possibilité de s’inscrire plus tôt que pour une formation traditionnelle permet d’avoir une période de formation plus longue et de se présenter à l’examen du permis avec plus de chance de réussite (environ 2 chances sur 3 au lieu de 1 chance sur 2  de réussir au premier coup).
Après le permis, les 12 points au lieu des 6 points attribués aux jeunes conducteurs se récupèrent plus vite (2 points par an pendant 3 ans en traditionnel, 3 points par an pendant 2 ans après l’AAC)
Les surprimes d’assurance pour les jeunes conducteurs sont réduites après une formation en AAC.
Et SURTOUT, les parents qui ont vu leurs enfants conduire pendant un an au moins sont plus rassurés quand ils les voient partir seul au volant de leur véhicule. Et ça, ça n’a pas de prix !

 

A partir de quel âge puis je m’inscrire ?

 

A partir de 15 ans et il n’y a pas de limite d’âge supérieure.la présence d’un parent est obligatoire à l’inscription.

 

Comment se déroule l’Apprentissage Anticipée de la conduite (AAC) ?

 

Vous commencerez la formation au code dès votre inscription chez nous puis la formation à la conduite. A la suite d’un rendez-vous préalable, vous devrez effectuer une période de 1 an minimum  et 3000 Kms en période de conduite accompagnée. Pendant cette période, vous devrez assister également avec au moins un de vos accompagnants,  à 2 rendez-vous pédagogiques. A l’issue de cette formation et si toutes les conditions administratives  sont remplies, vous pourrez passer votre épreuve pratique du permis.

 

Combien de temps pour passer le code ?

 

La salle de code est ouverte 35 h par semaine. En dehors des heures d’ouverture, vous pourrez vous exercer sur notre site, les résultats se cumuleront avec ceux déjà réalisés en salle. Plus vous serez assidus et réguliers, plus vite vous progresserez et en fonction des places d’examen disponibles. Nous pourrons alors, vous présenter à l’examen avec les meilleures chances de réussite. A savoir que le forfait code est valable 6 mois, au-delà, il vous faudra repayer cette prestation.

 

Est-ce que je peux commencer les leçons de conduite alors que je n’ai pas passé le code ?

 

Oui, mais il est préférable de bien avancer dans la formation du code avant de commencer les leçons de conduite. Surtout si vos disponibilités ne vous permettent pas de venir souvent en salle de code et que votre formation en conduite avance plus vite. Il serait ensuite dommage d’interrompre votre formation pratique et de recommencer plus tard. Dans le cas ou vous progressez vite au code et que vous êtes souvent disponibles, alors, nous envisagerons un planning de conduite qui pourra conciliez formation théorique et pratique de façon efficace.

 

Qu’est ce qu’un rendez vous préalable ?

 

A l’issue de votre formation pratique, on ne vous lâche pas sur la route sans avoir passé le relais à vos accompagnants. Le rendez-vous préalable obligatoire est compris dans le forfait. Il permet à au moins un de vos accompagnants d’assister à deux heures de conduite où le moniteur montrera les points de votre conduite que vous avez acquis,  ceux qu’il faudra confirmer et ceux sur lesquels il faudra encore progresser. Ce sera surtout ceux concernant l’autonomie. A l’issue de ce rendez vous, le moniteur signera l’autorisation de commencer la période de conduite accompagnée dans la voiture des accompagnants.

 

Qui peut être mon accompagnant ?

 

En général, les parents sont les accompagnants. Mais l’accompagnant peut aussi être un autre membre de la famille ou non. Il suffit qu’il ait 5 ans de permis sans annulation ni invalidation et un avenant à son contrat d’assurance lui permettant de vous faire conduire dans la cadre de l’Apprentissage Anticipé de la Conduite.

 

Comment se passe la période de conduite accompagnée ?

 

Elle  se fait avec le(s) véhicule(s)  de votre (vos) accompagnants, dure un an minimum et vous devez faire au moins 3000 Kms et 2 rendez vous pédagogiques.

 

Qu’est ce qu’un rendez-vous pédagogique ?

 

Pour éviter que vous ne preniez de mauvaises habitudes et être sûr que vous progressiez bien, vous devez revenir avec vos accompagnants régulièrement faire une heure avec un moniteur qui vous indiquera les points qui seront acquis et ceux qui seront encore à améliorer. Il vous indiquera également  les aspects de votre conduite qui pourrait être négatifs afin que vous puissiez les corriger avant qu’ils ne deviennent difficiles à effacer. La programmation des rendez-vous sera expliquée au moment du rendez-vous préalable.

 

De combien d’heures de conduite aurais-je besoin ?

 

Chaque individu a une façon propre d’assimiler des savoirs et des savoirs faire. Une évaluation est obligatoire avant le début de la formation. Elle donnera une estimation du nombre d’heures nécessaires pour faire tout le programme de formation qui comporte 4 grandes compétences à acquérir.  Cela n’est qu’une estimation qu’il faudra affiner au cours de la formation. Il faudra de toute façon prévoir quelques  heures supplémentaires après la période de conduite accompagnée afin de se remettre en mode examen et peaufiner les derniers détails en s’entrainant autour du centre d’examen.

 

Combien d’heures supplémentaires puis-je être amené à faire et qui décide de ce nombre ?

 

C’est votre niveau qui décide. Nous n’avons aucun intérêt à vous envoyer à l’échec. Le nombre de places d’examen qui nous est attribué est indexé sur notre taux de réussite. Plus vous réussissez, plus nous pouvons vous proposer des places d’examen et moins il y aura d’attente. Nous appliquons un programme de formation que l’on adapte à chaque élève en fonction de sa progression et nous l’accompagnons à l’examen quand toutes les compétences sont acquises.
Quelles sont les compétences requises pour pouvoir partir en conduite accompagnée ?
La compétence 1 : Tous les aspects mécaniques doivent être acquis par l’élève. C’est cette étape de formation qui détermine le volume total d’heures. En effet, tous les élèves ne sont pas égaux devant cette partie de la formation. Certains ont déjà des notions de mécanique ou bien ont un sens de la mécanique qui leur permet d’acquérir  rapidement tous les savoirs faire. D’autres ont plus de mal et  doivent passer plus de temps sur chaque atelier. Pour les uns ce sera 9 ou 10 h, pour les autres, parfois plus de 15 h. C’est ce qui fera la différence au final.

La compétence 2 concerne tous les savoirs concernant l’application du code de la route comme la gestion des priorités, par exemple. Cette étape se fait en général en 5 ou 6 h quelque soit les élèves.

Les compétences 3 et 4 concernent les apprentissages plus spécifiques comme les manœuvres, les rocades, la circulation dense en ville, etc. Chacune prend 3 h environ.
En prenant en compte 6 h pour la compétence 2 et 6 h de plus pour les compétences 3 et 4, si l’élève a eu besoin de 12 h pour valider la compétence 1, il aura besoin de 24 h soit 4 h au-delà du forfait à régler en supplément. Le rendez-vous préalable, la période de conduite accompagnée, les rendez vous pédagogiques déjà prévues dans le forfait conforteront votre niveau.

 

Suis-je obligé de refaire des heures juste avant de passer l’examen de conduite ?

 

Les quelques heures de préparation à l’examen n’ont aucun caractère obligatoire mais nous les conseillons fortement. Ne serait ce que pour se réhabituer à notre voiture et pour revoir une dernière fois en condition examen, les quartiers ou vous serez supposés passer votre permis. Vous pourrez, aussi, vous entrainez encore à refaire des manœuvres. Ces heures ne sont pas prévues dans le forfait et seront facturées à l’unité puisque leur nombre dépendra de votre niveau au deuxième rendez-vous pédagogique.  Mais elles vous permettront de vous présenter avec les meilleures chances possibles.

 

Comment faire moins d’heures supplémentaires ?

 

Être impliqué dans sa formation, être assidu et régulier. Nous proposons un planning le plus régulier possible en fonction de vos disponibilités. Nos moniteurs sont là pour vous donner tous les atouts pour avancer, leur faire confiance, ne pas hésiter à poser des questions. Ne pas vouloir avancer à tout prix dans la formation. Savoir qu’une compétence non acquise vous pénalisera à un moment ou à un autre. Qu’il vaut mieux passer plus de temps sur cette compétence pour gagner du temps plus tard.

 

Quelles sont les conditions administratives pour passer le permis après une conduite accompagnée ?

 

_ Être âgé d’au moins 17.5 ans
_ Avoir effectué son rendez-vous préalable depuis au moins 1 an.
_ Avoir fait au moins 3000 Kms.
_ Avoir effectué les 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires.
_ Avoir obtenu son code depuis moins de 5 ans.

 

Puis conduire seul si j’ai passé mon permis entre 17.5 ans et 18 ans ?

 

Si vous avez passé l’examen pratique et que vous êtes reçu, vous ne pourrez pas conduire tout seul. Vous pourrez toutefois continuer à conduire avec vos accompagnants jusqu’au jour de vos 18 ans.

Annulation de permis

 

Quelle est la différence entre annulation et invalidation ?

 

L’annulation est en général prononcée par un juge qui vous retire TOUS vos permis. Il faut donc repasser le code et toutes les épreuves pratiques que l’on possédait auparavant.
L’invalidation fait généralement suite à une perte totale de points. Si vous étiez titulaire de permis de puis plus de 3 ans, vous n’aurez que le code à repasser et vous retrouverez TOUS vos permis. Si vous étiez  jeune conducteur vous devrez repasser le code et la conduite de chaque permis que vous possédiez.

 

 

AM (50cm3)

 

 

Faut-il avoir 14 ans révolus pour faire la formation ?

 

Oui, c’est exact. Il nous est interdit de commencer avant.

 

Puis je faire la formation sur mon propre scooter ?

 

Non, la loi nous impose de vous former sur nos engins. Et puis, c’est mieux pour vous. Les exercices que nous faisons peuvent entrainer des chutes. Nos engins sont protégés pour éviter les dégâts, pas le vôtre.

 

Y a-t-il un examen à la fin de la formation ?

 

Non, c’est le formateur qui délivre une attestation de suivi de la formation. Nous transmettrons cette attestation par le biais de notre compte ANTS avec les autres documents demandés à la préfecture qui vous enverra pas courrier votre permis au format carte de visite. Si le niveau de l’élève lui paraissait insuffisant, il en aviserait les parents et proposerait des heures supplémentaires mais cela arrive rarement.

 

Peut-on faire la formation sur un engin à vitesses ?

 

L’auto-école dispose de 2 scooters à variateur. La formation sera dispensée sur ces véhicules. Cependant, si l’élève le souhaite, une initiation au passage des vitesses peut être effectuée sur une motocyclette légère de 125cc mais uniquement sur piste.

 

 

Formation 7 h 125cc

 

 

Faut-il avoir 2 ans de permis révolus pour faire la formation ?

 

Oui, c’est exact. Il nous est interdit de commencer avant.

 

Puis je faire la formation sur mon propre scooter ?

 

Non, la loi nous impose de vous former sur nos engins. C’est mieux pour vous, les exercices que nous faisons peuvent entrainer des chutes. Nos engins sont protégés pour éviter les dégâts, pas le votre.

 

Y a-t-il un examen à la fin de la formation ?

 

Non, c’est le formateur qui délivre une attestation de suivi de la formation qui fait office d’avenant au permis. Si le niveau de l élève lui paraissait insuffisant, il proposerait des heures supplémentaires afin de renforcer les compétences non encore acquises.

 

Peut-on faire la formation sur un engin à vitesse ?

 

L’auto-école dispose de 2 véhicules 2 roues 125cc, un à variateur et une moto à vitesses. La formation sera dispensée sur un de ces véhicules selon le choix de l’élève.

 

 

A1 (125cm3)

 

 

Combien d’élèves sommes-nous pendant les cours de plateau ou circulation ?

 

Il est interdit de prendre sur la route plus de 3 élèves. Sur la piste, même si l’obligation n’a plus court, nous ne prenons JAMAIS plus de 3 élèves et CHAQUE élève a SA propre moto. Le plus souvent, vous êtes seul ou avec un seul autre élève. Le moniteur peut ainsi s’occuper très sérieusement de chacun d’entre vous. Nous essayons aussi dans la mesure du possible de ne pas mélanger en leçon de circulation des 125cc avec des gros cubes.

 

Quelle répartition entre heures de plateau et de circulation ?

 

L’examen de plateau est le plus technique, celui qui demande le plus d’heures d’entrainement. C’est votre niveau qui déterminera le nombre d’heures de plateau qu’il faudra afin de tenter de décrocher cet examen du premier coup. Après la réussite à l’examen plateau, il sera décidé du nombre d’heures personnalisé qui sera nécessaire afin de passer l’épreuve de circulation.

 

Quel type de moto avez-vous ?

 

Nous avons un SUZUKI GSX-S 125 qui est un 125cc très accessible, léger, maniable et quand même amusant et sécurisant.

 

 

 

A2 (gros cube < 47 ch)

 

 

Combien d’élèves sommes-nous pendant les cours de plateau ou circulation ?

 

Il est interdit de prendre sur la route plus de 3 élèves. Sur la piste, même si l’obligation n’a plus court, nous ne prenons JAMAIS plus de 3 élèves et CHAQUE élève a SA propre moto. Le plus souvent, vous êtes seul ou avec un seul autre élève. Le moniteur peut ainsi s’occuper très sérieusement de chacun d’entre vous. Nous essayons aussi dans la mesure du possible de ne pas mélanger en leçon de circulation des 125cc avec des gros cubes.

 

Quelle répartition entre heures de plateau et de circulation ?

 

L’examen de plateau est le plus technique, celui qui demande le plus d’heures d’entrainement. C’est votre niveau qui déterminera le nombre d’heures de plateau qu’il faudra afin de tenter de décrocher cet examen du premier coup. Après la réussite à l’examen plateau, il sera décidé du nombre d’heures personnalisé qui sera nécessaire afin de passer l’épreuve de circulation.

 

Quel type de moto avez-vous ?

 

Nous avons des DUCATI Scrambler hashtag 400 qui sont des motos très polyvalentes et qui constituent une bonne base pour apprendre dans les meilleures conditions.

 

Quand pourrais-je passer au gros cube plus de 47ch ?

 

Au bout de 2 ans de permis révolus, vous pourrez venir en auto-école effectué une formation appelée passerelle A2/A. Elle consiste en 7 h de formation comprenant 2 h d’exercice à allure lente, 2 h d’allure normale et 3 h de circulation.
Elle sera effectué sur une DUCATI Monster 821 de 109 ch.  Elle vous permettra par sa différence de poids et de puissance avec la moto sur laquelle vous avez passé le permis A2, d’acquérir une maîtrise encore plus importante de la conduite d’une moto de grosse cylindrées. Elle est surement plus proche des capacités de la moto que vous pourrez acheter plus tard.